Extension pour les cils

Extension vs Lamination des cils : Quelles sont les différences ?

L’extension et la lamination sont deux des moyens les plus populaires pour améliorer l’apparence des cils. Ils améliorent l’apparence de l’œil de plusieurs façons, en définissant ses contours et en lui donnant une image plus ouverte et profonde.

La nécessité d’avoir des cils longs et épais est désormais profondément ancrée dans notre société : la mode, ainsi que les plateformes sociales – notamment par le biais des influenceurs – jouent un rôle important dans l’alimentation de cette demande en promouvant des looks qui ne peuvent être réalisés que grâce aux stratégies dont nous avons parlé.

Il est également vrai que l’apparence des cils et des sourcils est essentielle pour donner au visage une apparence plus jeune et plus lumineuse, selon la science. Les jeunes ont des traits et des couleurs qui contrastent fortement, comme en témoigne la vogue actuelle des sourcils très épais, qui a engendré des solutions ad hoc comme le laminage et le microblading. Bien sûr, cela suppose que le résultat final ne soit pas inesthétique.

La stratification et les extensions sont donc les deux faces d’une même pièce : toutes deux s’adressent à ceux qui ont besoin de travailler leurs cils et toutes deux offrent des résultats semi-permanents. En dehors de cela, il existe plusieurs différences qui doivent être examinées en détail.

Il est essentiel de comprendre le fonctionnement des deux procédures pour avoir une image complète des différences entre lamination et extension. Comme indiqué précédemment, leur objectif commun est de rendre les cils plus sains et plus beaux, mais les similitudes s’arrêtent là, du moins en termes d’apparence. En réalité, les deux traitements sont basés sur des normes et des procédures très différentes, l’un fournissant des résultats rapides et l’autre visant à améliorer l’état des cils au fil du temps. Voyons comment.


Quel est le but de l’extension et comment est-elle utilisée ?

Cette technique vise à augmenter le volume des cils, tant en longueur qu’en largeur, comme son nom l’indique. En réalité, il existe deux sortes de traitement :

  • Les extensions sont parfaites pour les personnes qui ont des cils épais mais qui veulent les allonger. Dans cet exemple, la technique One to One est utilisée pour appliquer une seule extension sur chaque mèche de cheveux naturels.
  • Epaississement : un système qui comble les espaces entre les cils en posant des touffes de cheveux multiples, dont le nombre change en fonction des besoins, plutôt qu’une seule extension. La technique du volume russe est bien connue pour produire des effets multidimensionnels en fonction de la quantité d’extensions utilisées.
  • Les extensions sont posées directement sur les cils et fixées avec une colle hypoallergénique. Comment ? Après avoir démaquillé les cils, le ciliste place un patch de protection sur les cils inférieurs afin de les préserver et de les distinguer de la zone sur laquelle il va travailler. Puis il se met au travail, divise les cils à l’aide des outils adéquats, trempe les extensions une à une dans la colle, et enfin les insère exactement là où elles sont nécessaires.

Après le traitement, et surtout pendant les 48 premières heures, quelques mesures mineures doivent être prises pour éviter de trop étirer les extensions ou d’utiliser des produits inappropriés. Utilisez par exemple un shampooing pour cils pour les soins quotidiens, car il est excellent pour éradiquer les germes et les bactéries tout en respectant la zone oculaire. Ainsi, les extensions resteront en place pendant longtemps.

=> Découvrez les meilleurs faux cils dans notre comparatif !


Qu’est-ce que la stratification et quels sont les effets sur les cils ?

La stratification, contrairement aux extensions, n’utilise pas de cils artificiels pour combler les écarts et les longueurs. En fait, il s’agit d’une procédure qui agit directement sur les cils naturels, en les accentuant et en créant un pli semi-permanent. Pour ce faire, on utilise des bigoudis spéciaux et des matériaux particuliers qui façonnent et fixent les cils selon l’aspect souhaité.

La lotion à la kératine, qui pénètre dans la tige du cheveu et le rend flexible avant de le mouler dans la forme souhaitée, est l’une des lotions utilisées à cet effet. Une démarche bénéfique pour les cheveux puisque, comme nous le savons tous, la kératine est essentielle à une croissance saine et vigoureuse des cheveux. Cela est vrai pour les cheveux et les poils du corps en général, car il s’agit d’une protéine nécessaire.

La teinture des cils est généralement effectuée en même temps que la procédure de laminage simple. Les cils naturels sont souvent excessivement pâles ou à peine perceptibles. Une teinture particulière est donc utilisée pour donner aux poils un ton plus foncé et souligner davantage la forme des yeux.

De combien de séances pensez-vous avoir besoin ?

Dans les deux cas, les résultats sont évidents dès la première séance. Avec les extensions, l’effet désiré est immédiatement obtenu, avec des cils longs et épais et sans besoin de maquillage. En fonction de la quantité de cils et du procédé utilisé, une séance de pose d’extensions peut durer entre une et deux heures.

Une heure ou, au maximum, une heure et demie peut suffire pour un simple One to One. En général, un œil nécessite 70/100 extensions, mais l’épaississement permet d’aller jusqu’à 400 : comme nous l’avons dit précédemment, la méthode Russian Volume consiste à poser plus d’extensions pour chaque cil naturel, ce qui donne un effet plus grand et plus spectaculaire. La séance dure plus longtemps dans ce cas. Quelle que soit l’approche choisie, le look final peut être admiré à la fin de la pose.

La conversation devient un peu plus difficile lorsqu’on parle au lieu de laminer. Bien que les bénéfices soient visibles dès la première séance, l’effet complet n’est réalisé qu’après 3 ou 4 applications ; nous parlons d’une technique cumulative dans laquelle les traitements améliorent progressivement l’état des cils. En fonction des thérapies choisies, chaque séance dure environ une heure.

Découvrez  Comment enlever du mascara waterproof ?

Par ailleurs, lorsque le laminage – pliage et teinture – est associé à des traitements bénéfiques pour les cils, il faut attendre qu’ils fassent pleinement effet : pour cela, chaque poil doit accomplir un cycle de vie complet et bénéficier de tous les sérums appliqués. Quelques mois peuvent être nécessaires pour obtenir des résultats remarquables, que vous utilisiez des articles pour nourrir et renforcer vos cils ou pour favoriser leur croissance.

Dans le cas des extensions de cils, un rendez-vous de renouvellement sera nécessaire toutes les 3 ou 4 semaines pour remplacer les extensions qui se sont détachées ou qui sont prêtes à tomber. Cela est dû au fait que les cils tombent souvent entre 45 et 60 jours après leur cycle de croissance naturel. La lamination doit être effectuée environ une fois par mois dans le même but.

=> Rehaussement de cils ou extension ? Voici les meilleurs produits !


Quel est le coût approximatif d’un traitement complet ?

Les extensions pour les cils

Comme dit précédemment, une séance de pose d’extension dure environ une heure et demie, pouvant aller jusqu’à deux heures si les cils utilisés sont extrêmement nombreux. Les prix varient d’environ 150 € à environ 300 €, en fonction des matériaux et des techniques employés. Les prix du Volume Russe, par exemple, peuvent atteindre environ 1000 € si vous choisissez des cils de qualité supérieure. Il faut toutefois noter qu’il s’agit là d’anomalies et qu’au-delà de 400 €, il est difficile en général de faire mieux.

Le coût d’une séance de recharge mensuelle est d’environ 15/20 € pour un traitement de base, et il peut atteindre 80 € pour des recharges plus compliquées. Évidemment, plus la qualité et la quantité d’extensions à mettre à jour sont élevées, plus les prix sont élevés.

En ce qui concerne la plastification, une séance dure environ une heure et coûte en moyenne 60/80 €. Le coût varie en fonction des éléments utilisés et de l’emploi ou non de la couleur. Dans ce cas, le coût sera très probablement plus élevé que pour un simple pliage des cils. Comme il s’agit d’une procédure cumulative, au moins trois ou quatre séances sont nécessaires, pour un coût total d’environ 300 €.

Les prix varient fortement en fonction d’un certain nombre de paramètres, que vous souhaitiez des extensions ou une plastification :

  • La qualité du produit : Le coût d’une séance est largement influencé par la qualité des produits utilisés, comme c’est le cas dans tout autre domaine. Des extensions fines, par exemple, peuvent ajouter plusieurs centaines d’euros au coût d’une maison.
  • Type de traitement : simple ou sophistiqué, avec application d’une coloration ou d’un sérum fortifiant ; tant les extensions que la plastification offrent une variété d’alternatives à des prix variés.
  • C’est un spécialiste du traitement des cils ou un simple centre de beauté que vous choisissez ? La liste des prix peut changer en fonction de ces détails.
  • Les villes ayant une situation centrale sont incontestablement plus chères que les petites communautés régionales. L’extension ou le laminage à Milan coûtera sans doute plus cher que dans une petite ville.
  • Préparation du technicien : des capacités et des qualifications spécifiques sont requises pour les extensions et les laminages. L’expérience et les compétences des techniciens en poste font une grande différence.

Voulez-vous faire appel à un studio professionnel ou le faire vous-même ?

Lorsqu’il s’agit d’extensions, l’option consistant à les faire soi-même est fortement déconseillée. Il y a plusieurs explications à cela, que nous allons examiner.

Tout d’abord, la pose d’extensions nécessite des compétences que tout le monde ne possède pas : pour obtenir des résultats esthétiques qui ne nuisent pas à l’aspect naturel de l’ensemble, chaque extension doit être manipulée avec soin, en reposant uniquement sur les cils et en évitant tout contact avec la paupière. Pour ce faire, on utilise un équipement spécialisé pour séparer les poils et des pinces pour manipuler les extensions avec un soin extrême ; une procédure qui exige du professionnalisme et qui est presque difficile à réaliser soi-même.

En outre, l’utilisation incorrecte de ces accessoires peut endommager les cils, en provoquant une trop grande tension du bulbe pileux. De telles habitudes peuvent entraîner des maladies parfois irréparables, comme l’alopécie de traction, qui se traduit par la perte des cils.

L’enroulement des cils à faire soi-même est, en revanche, beaucoup plus pratique. Malgré le fait qu’il nécessite une certaine habileté et un soin personnel, des résultats satisfaisants sont à la portée de tous : les kits en vente comprennent tout ce qui est nécessaire pour un laminage sûr et réussi. Évidemment, se rendre dans un centre professionnel offre de nombreuses garanties supplémentaires : avant tout, la compétence et la précision des spécialistes, mais aussi l’assurance de recevoir le meilleur traitement pour vos cils.

=> Découvrez les 7 meilleurs sérums pour les cils dans ce comparatif !


Les extensions et la plastification sont recommandées pour qui ?

Les extensions de cils et la plastification ont toutes deux un avantage en commun : la possibilité de se passer de mascara et de recourbe-cils pendant une période prolongée. Elles sont donc la réponse idéale pour tous ceux qui souhaitent paraître impeccables en permanence sans avoir à se maquiller tous les jours.

En outre, les deux procédures sont efficaces pour réparer les défauts mineurs de l’œil : les techniques utilisées peuvent réduire considérablement une forme anormalement inclinée ou une vue plus étroite. Appliquer les cils de manière à ce que le coin extérieur soit plus haut dans le cas des extensions ; donner aux cils naturels un pli qui ouvre l’œil dans le cas du laminage. Dans tous les cas, l’effet est un regard plus large et plus profond, qui illumine le visage.

En dehors de ces parallèles, les extensions et le laminage sont conçus pour des types de cils distincts. Voyons comment.

Quand faut-il utiliser les extensions et quand faut-il les éviter ?

Contrairement à la lamination, cette procédure utilise des extensions qui sont posées sur chaque mèche de cheveux naturels et servent à étendre ou à volumiser les cils rapidement. La lamination est particulièrement conseillée aux personnes ayant des cils clairsemés et courts en raison de cette propriété. Il est clair que dans ce cas, la lamination n’améliorerait pas l’esthétique de l’œil, mais attirerait encore plus l’attention sur ses défauts.

Découvrez  Quelle est la couleur des yeux la plus rare ?

Les extensions de cils n’ont pas de contre-indications connues, et elles peuvent être utilisées sur des cils déjà longs et fournis pour des raisons uniquement esthétiques. En réalité, avec l’ajout d’accessoires tels que des strass ou des cils colorés, les modèles actuels permettent une grande variété de styles, y compris les plus voyants.

La seule circonstance dans laquelle ce type de traitement est à éviter est lorsque les cils sont trop fins Comme les extensions sont collées aux cheveux d’origine, elles doivent pouvoir en supporter le poids. Les cils synthétiques, malgré leur légèreté, imposent une tension continue sur la tige et le bulbe du cheveu, ce qui peut affaiblir la tige du cheveu et provoquer la chute des vrais cils.

Ceci peut être évité en utilisant des traitements particuliers pour restaurer la vitalité et la santé des cils : les sérums disponibles dans le commerce sont un moyen idéal pour favoriser la cicatrisation et la croissance des poils, en leur donnant un aspect fort et sain. Ce n’est qu’ensuite, et avec l’aide d’un professionnel, qu’il sera possible d’utiliser des extensions.

Est-il préférable de stratifier ou non ? Quand éviter ?

La stratification, comme dit précédemment, n’implique pas d’extensions ou de cils artificiels, mais agit directement sur les cils naturels. Pour obtenir des effets notables, il faut un bon point de départ : des cils assez longs et épais sont la condition idéale sur laquelle travailler, mettant encore plus en valeur les attributs de l’œil.

Il en va de même pour celles qui ont des cils très clairs : il est possible de les teindre à la fin du traitement pour les faire ressortir davantage. Cela ne fera qu’améliorer le résultat final en ajoutant plus de définition et de profondeur aux yeux.

Étant donné que la plastification n’allonge pas et n’épaissit pas immédiatement les cils, elle n’est pas une option viable pour les personnes qui ont des cils clairsemés ou courts. La perte de cheveux peut être causée par une variété de facteurs, notamment des facteurs héréditaires, des problèmes hormonaux et l’utilisation de médicaments qui provoquent la perte de cheveux. Dans toutes ces circonstances, quelle que soit la cause de l’éclaircissement, il sera préférable d’utiliser une approche différente.

L’extension et le laminage des cils sont-ils préjudiciables aux cils ?

L’extension et la lamination sont-elles sans danger ? Il s’agit d’une question fondamentale pour toute personne envisageant ces deux options. Mettent-elles les cils en danger de quelque manière que ce soit ? Tout d’abord, il est essentiel de souligner que ni l’une ni l’autre ne posent de problème si elles sont effectuées de manière appropriée et avec toutes les précautions nécessaires : avant tout, l’hygiène, suivie de la sélection de produits acceptables et de l’utilisation professionnelle des outils appropriés.

L’importance de l’utilisation des articles appropriés

En matière d’extensions, le plus grand risque est lié à l’utilisation d’une colle et de faux cils inadaptés. L’enflure, l’inconfort des paupières, l’infection du globe oculaire et la perte temporaire ou permanente des cils sont autant d’effets secondaires possibles de cette procédure, selon l’American Academy of Ophthalmology.

La majorité de ces réactions sont causées par un mauvais choix d’adhésif, qui peut contenir des substances provoquant des allergies et des irritations. De même, l’utilisation d’extensions inappropriées peut nuire à la santé des cils : les fibres raides ou épaisses exercent une pression trop forte sur la tige et le bulbe du cheveu, ce qui entraîne leur affaiblissement et leur chute.


La stratification présente-t-elle des avantages ?

La stratification, par sa nature même, n’aide que les cils, en utilisant des produits qui augmentent à la fois leur beauté et leur santé. Étant donné que les seuls risques associés à cette procédure sont dus à une utilisation inappropriée des produits, il est essentiel de s’en remettre à des spécialistes du domaine ou de sélectionner soigneusement les kits de bricolage. Dans ce dernier cas, il sera crucial de suivre précisément toutes les instructions.

En l’absence d’allergies, aucune des deux approches ne provoque de gêne lors de l’application. De petites irritations sur les paupières ou les yeux peuvent apparaître dans les heures qui suivent, mais elles disparaîtront d’elles-mêmes en peu de temps. Si les irritations persistent, il faut consulter un médecin, qui pourra exclure une kératite ou une conjonctivite, qui pourrait être causée par le dissolvant, par exemple.

=> Pour savoir comment faire ses sourcils, lisez cet article !


En conclusion

Si l’extension et la plastification ont le même objectif, les méthodes utilisées pour y parvenir sont bien différentes et répondent à des besoins différents : la première vise à combler et allonger les cils lâches, tandis que la seconde se concentre sur les cils naturels et leur donne un pli semi-permanent. Il s’agit donc de deux stratégies concurrentes qui répondent à des besoins différents. Les deux procédures permettent d’ouvrir les yeux et de leur donner un aspect plus jeune en contribuant à l’ouverture du regard de leur propre manière.

Les avantages rapides des extensions sont ce qui les distingue : après une seule séance, vous pouvez apprécier le produit fini, qui présente des cils plus longs et plus fournis que jamais. Une visite de retouche sera nécessaire toutes les 3 à 4 semaines, en fonction du cycle naturel des cils, pour retirer et remplacer les extensions qui sont sur le point de tomber.

Le laminage, quant à lui, cherche à relever et à donner aux cils un pli semi-permanent, avec l’application d’une teinture spécifique pour les rendre plus foncés et plus visibles. Une technique qui est à la fois avantageuse et compatible avec l’administration de sérums pour la croissance et la nutrition des cils, grâce à l’utilisation de produits à base de kératine. Les effets sont cumulatifs, et au moins trois ou quatre séances sont nécessaires pour obtenir le résultat souhaité.

Alors, entre les extensions et la plastification, que faut-il choisir ? La réponse est totalement subjective et dépend du type de cils à traiter : longs et épais pour la plastification, courts et fins pour les extensions.

Avis post
Partagez l'article :
Retour en haut
mixa solaire peau sensible spf 50

Vous êtes à la recherche d’un soin du visage au meilleur prix ? 

Découvrez les bons plans ici ⬇️⬇️