Utilisation du Monkey Mind

Monkey Mind : Qu’est-ce que c’est et pourquoi c’est efficace ?

Vous savez comment, malgré tous vos efforts pour ne penser à rien, vous vous retrouvez à rêvasser à propos d’une personne que vous avez rencontrée récemment, d’un collègue qui a donné une mauvaise réponse, de ce que vous allez faire pour le dîner ou de l’endroit où vous avez laissé les clés de votre véhicule ? Votre esprit de singe produit une spirale de pensées sans queue ni tête lorsqu’on le laisse s’emballer.

L’esprit de singe ne se contente pas d’avoir la tête dans les nuages ; il nous pousse à penser sans cesse aux mêmes choses, sautant follement d’une idée à l’autre comme le fait un singe d’une liane à l’autre.

La mentalité de singe est-elle mauvaise ? Pas toujours, mais nous courons le risque de perdre notre concentration et de résider dans notre tête plutôt que dans le monde physique si les pensées sur le passé et le futur prennent le dessus sur notre présent.

Le yoga est la pratique qui calme le plus efficacement ce singe gênant, car il a le pouvoir de mettre le corps et l’esprit en harmonie et de se concentrer sur l’ici et le maintenant.

L’entraînement à la pleine conscience, ou conscience de soi et de son environnement, nous permet de calmer l’esprit et de construire un mode de vie plus heureux et plus sain.


La pleine conscience de l’esprit de singe : de quoi s’agit-il ?

L’expression « esprit de singe » (également connue sous le nom de « vagabondage de l’esprit ») décrit un esprit qui saute d’une pensée à l’autre rapidement et sans direction ou objectif discernable.

L’esprit de singe prend des tangentes plutôt que de penser logiquement. Le singe qui vit dans notre cerveau aime revenir sur des événements passés, disséquer ce qui s’est passé et se poser des questions sur nos propres actions ou celles des autres. Ou bien, il nous pousse à penser à l’avenir et à imaginer toutes les choses terribles qui pourraient se produire si nous prenions une mauvaise décision.

Cette perpétuelle morosité est stérile puisqu’elle n’aboutit jamais à un résultat différent. C’est une pensée circulaire puisqu’elle revient constamment au début et ne produit aucun progrès.

En même temps, l’esprit de singe nous détourne d’autres tâches, ce qui entraîne des erreurs au travail, nous empêche de lire correctement un livre et nous oblige à répéter des mots que nous n’avons pas réellement entendus.

Découvrez  Comment enlever les taches brunes sur le visage ?

Lorsque cette tendance se manifeste alors qu’une concentration extrême est nécessaire, comme en conduisant ou en surveillant un enfant, elle peut devenir dangereuse.

=> Quels sont les meilleurs tapis de Yoga de cette année ? La réponse ici !


Réseaux de mode par défaut ou positifs par rapport à la tâche

Avis sur le Monkey Mind

Il y a plus de 2 000 ans, la notion d’esprit de singe a été établie pour la première fois en Asie. Selon le Bouddha, l’esprit humain ressemble à une pièce remplie de singes ivres qui crient, sautent et se battent entre eux.

En classant l’activité cérébrale humaine en deux modes principaux, le réseau du mode par défaut (DMN) et le réseau positif de la tâche, la recherche moderne a, en quelque sorte, validé cette théorie (TPN).

Selon des études récentes, certaines régions du cerveau – notamment le cortex préfrontal, l’hippocampe et le cortex médian postérieur – sont plus actives lorsque nous ne sommes pas concentrés sur la réalisation d’une tâche particulière.

En d’autres termes, lorsque notre cerveau se met en veille, au lieu de dormir, certains processus spécialisés sont activés, comme le fait de repenser à nos pensées et à nos sentiments, d’imaginer l’avenir ou de se souvenir du passé.

Le réseau positif des tâches, quant à lui, s’active lorsque nous donnons une tâche à notre esprit, comme effectuer un calcul mathématique, et il empêche le maelström d’idées du réseau du mode par défaut de se produire.

=> Pour connaître la durée de méditation par jour, c’est par ici !


Pourquoi il est crucial de garder le contrôle de l’esprit singe

La peur prend souvent le contrôle de l’esprit de singe. Toute sorte de crainte, y compris l’anxiété de performance, la plus récente FOMO, ou littéralement « peur de manquer », qui est un type d’anxiété sociale intimement lié à l’utilisation des réseaux sociaux, ou l’horreur de l’inconnu.

Nous sommes tous d’accord pour dire que se remémorer des souvenirs heureux du passé ou faire des plans pour l’avenir sont des passe-temps tout à fait inoffensifs, mais le problème survient lorsque des idées intrusives et autodestructrices prédominent dans notre cerveau. Par exemple, une peur exacerbée de faire une erreur peut nous amener à nous abstenir complètement de faire.

En outre, certaines recherches ont démontré l’existence d’un lien entre le réseau du mode par défaut et un certain nombre de maladies, notamment la dépression, la schizophrénie et le TDAH.

Il est évident qu’il est crucial de développer le contrôle de soi sur l’esprit de singe, surtout dans un monde aussi riche en stimuli que le nôtre, où il est facile de se laisser distraire.

=> Faut-il faire du Yoga le matin ou le soir ? La réponse dans cet article !

Découvrez  Comment éliminer les callosités ? Les meilleurs remèdes

Les avantages du yoga sur le cerveau

Le lien entre le corps et l’esprit est l’un des principes du yoga. Le corps est le miroir de ce qui se passe dans l’esprit. Les activités pratiquées par le corps ont un impact sur notre état mental, tout comme de mauvaises émotions peuvent provoquer des symptômes désagréables comme des maux de tête ou d’estomac. Considérez le sentiment de bien-être mental que nous éprouvons juste après avoir pratiqué une activité physique.

Le yoga utilise la pratique de la respiration consciente, ou pranayama, pour aider à calmer l’esprit et à se concentrer sur le moment présent.

Comme nous l’avons vu, la clé pour vaincre l’esprit de singe est de changer notre réseau de mode par défaut en un réseau de tâches positives.

Donner à notre singe intérieur une tâche à accomplir (gérer la respiration, par exemple) nous permet d’arrêter le flot sans fin d’idées qui nous troublent et de rétablir la paix intérieure.

Les asanas (postures de yoga) sont particulièrement utiles pour calmer l’esprit car ils demandent de se concentrer tout en bougeant le corps, ce qui détourne notre esprit singe !


Conclusion

Comme nous l’avons vu, c’est une fonction naturelle du cerveau humain que de réfléchir au passé et de se forger des opinions et des inquiétudes sur l’avenir.

Nous ne pouvons pas échapper à l’esprit de singe, mais nous pouvons apprendre à le contrôler afin qu’il ne dirige pas notre vie.

La meilleure méthode pour maîtriser cette propension naturelle de l’esprit est le yoga. Notre capacité de concentration est renforcée par la respiration consciente et la pleine conscience, qui nous aident à ramener notre attention sur le « ici et maintenant ».

Avis post
Partagez l'article :
helene beaute du corps

Hélène

Plus de publications

Magicienne du bien-être !

Retour en haut
mixa solaire peau sensible spf 50

Vous êtes à la recherche d’un soin du visage au meilleur prix ? 

Découvrez les bons plans ici ⬇️⬇️