Prendre rendez-vous pour se faire une extension des cils

Extension de cils : Ce qu’il faut savoir avant de prendre rendez-vous

Il existe de nombreuses stratégies pour obtenir des cils longs et épais, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients, ainsi que des caractéristiques, modalités et durées distinctes. Il existe des solutions pour tous les besoins, qu’ils soient financiers ou purement physiques : la conformation de l’œil et le type de cils, par exemple, sont des éléments à prendre en compte pour choisir la meilleure option, car toutes ne garantissent pas les mêmes résultats. Il convient également de noter que, si certaines peuvent être réalisées par vos propres moyens, d’autres nécessitent l’assistance d’un professionnel, avec des coûts et des résultats variables.

La stratification, qui consiste à améliorer l’apparence et la santé des cheveux sans recourir à des extensions, est l’un des traitements qui peuvent être utilisés aussi bien en studio qu’à domicile. Les kits disponibles dans le commerce donnent des résultats passables, surtout lorsqu’ils sont associés à une coloration, qui améliore encore l’apparence. Les sérums de croissance, qui stimulent le bulbe en prolongeant la phase anagène, apportent un soutien supplémentaire aux cils. Le cheveu retrouve force, longueur et vitalité, ainsi qu’un aspect beaucoup plus agréable.

Il y a aussi l’option du cil artificiel, qui n’est pas aussi durable car il faut le faire tous les jours. Elle offre des impacts esthétiques rapides, en allongeant et en rafraîchissant les cils, mais ne présente pas les mêmes avantages à long terme que la plastification. Il est clair qu’une option n’exclut pas l’autre : les deux moyens peuvent être utilisés simultanément pour ne sacrifier aucun avantage.

Les extensions de cils se distinguent des autres traitements car elles utilisent des poils simples ou en touffe pour combler les espaces entre les cils. Ce traitement donne des résultats durables et esthétiquement naturels, et il a gagné en popularité dans le monde entier grâce à ces caractéristiques.


Pourquoi se rendre dans un centre spécialisé dans les extensions de cils ?

Tout d’abord, il faut savoir que la pose d’extensions de cils nécessite une main experte : les placer correctement et avec des résultats satisfaisants à domicile est non seulement difficile, mais aussi déconseillé. À la difficulté d’opérer sur son propre œil s’ajoute l’obligation de travailler en toute sécurité afin que la colle n’entre pas en contact avec des parties particulièrement sensibles. Selon des études réalisées à l’Université de Tokyo, des difficultés oculaires peuvent être causées par une application inappropriée ou irresponsable du matériel d’extension, notamment après un contact avec des produits irritants.

La kératoconjonctivite et la blépharite allergique ont été observées dans 64 et 42 des cas, respectivement, comme les réactions les plus fréquentes. En outre, comme la durée des extensions est liée au cycle de vie naturel des cils, il est essentiel de confier la pose à des personnes qui connaissent et comprennent ces mécanismes, en veillant à ce que la pose soit réalisée dans les temps et que les différentes phases de chaque cliente soient suivies.

Par conséquent, il est toujours préférable de s’en remettre à des établissements compétents disposant des certifications nécessaires, qui garantissent une atmosphère parfaitement propre et des niveaux de professionnalisme acceptables. Mais, avant de prendre rendez-vous, que devez-vous savoir ? Examinons ensemble les informations les plus importantes concernant les extensions de cils.

=> Découvrez les meilleurs kits de rehaussement des cils dans ce comparatif !


À quoi servent-elles et à quoi peut-on s’attendre comme résultat ?

Ce type de traitement peut être bénéfique pour tout le monde. Il est particulièrement bon pour les personnes qui n’ont pas des cils naturellement longs et épais et qui ont besoin d’un regard de remplissage. Pour celles qui n’en ont pas besoin, un laminage – éventuellement associé à une teinture – peut être une meilleure option pour créer un pli durable qui élimine le besoin de recourir régulièrement au mascara et aux recourbe-cils.

Pour encourager la croissance, on peut utiliser des sérums spécialement conçus à cet effet : l’huile de ricin, l’huile de verge de la mer Noire et les dérivés de prostaglandine sont tous d’excellentes options dont l’efficacité a été démontrée. Les prostaglandines, par exemple, sont des molécules qui régissent la croissance des cheveux et semblent être particulièrement bénéfiques pour la santé des cils et des sourcils, ainsi que des cheveux en général.

Pour plus d’informations, consultez Les 15 meilleurs sérums pour la pousse des cils et Les 8 meilleurs sérums pour la pousse des sourcils, sélectionnés par des experts, pour un look encore plus professionnel.

En général, les avantages des extensions et les types de cils pour lesquels elles sont recommandées sont les suivants :

  • Cils courts, fins et clairsemés : Comme nous l’avons dit précédemment, les extensions peuvent être utilisées pour combler les lacunes ou allonger les cils, selon la situation. C’est pourquoi elles ont été confirmées comme le premier choix pour les patients souffrant de ce problème.
  • Cils clairs : L’ajout d’extensions aux cils trop clairs et peu visibles peut être une excellente option, surtout lorsqu’elles sont associées à une couleur qui accentue également les poils natifs.
  • Lunettes et lentilles de contact : Pour les personnes qui portent du mascara, le port de lunettes peut être un facteur décisif. Il est assez rare que les lentilles soient souillées, avec toutes les ramifications que cela implique. Les résidus de maquillage sur les lentilles de contact peuvent non seulement nuire à leur efficacité, mais aussi provoquer une irritation des yeux. L’utilisation d’extensions élimine le besoin de mascara, résolvant ainsi ce problème une fois pour toutes.
  • Allergies au mascara : la dermatite allergique de contact est l’une des réactions inflammatoires les plus courantes, et elle est fréquemment causée par l’utilisation de cosmétiques sur le visage. Le mascara est l’une des principales sources de ce problème, tout comme les démaquillants et les recourbe-cils, qui peuvent tous être évités en utilisant des extensions.
  • Le sport : Pour les personnes qui font régulièrement du sport, l’impossibilité de se maquiller est un problème courant. La sueur ou le contact avec l’eau de la piscine, par exemple, sont incompatibles avec le mascara, qui peut provoquer une irritation des yeux même s’il est waterproof.

Puisque nous parlons du mascara, il convient de noter que de multiples études ont établi un lien entre celui-ci et la perte des cils au fil du temps. Ce lien a été confirmé par une étude menée par le département d’ophtalmologie de l’Institut des sciences médicales de l’AJ, qui a indiqué que les patients qui utilisent de l’eau pour enlever les produits waterproof ont un taux de chute plus élevé.


Quels types de matériaux sont employés ?

Des fibres naturelles ou synthétiques sont utilisées pour fabriquer des extensions de cheveux. Il est clair que les deux variétés diffèrent en termes de matériaux utilisés pour les fabriquer ; la meilleure option doit être choisie en fonction des besoins de ses cils, du budget, des préférences esthétiques et du résultat souhaité. Tous ces facteurs doivent être discutés avec le fabricant de cils, ou le technicien qui posera les extensions.

Les matériaux les plus couramment utilisés sont les suivants

  • le vison (faux) le vison (faux) le vison (faux).
  • La soie est disponible sous forme naturelle et synthétique.

Oui ou non, le vison ? Il s’agit non seulement d’une décision morale, mais aussi d’une décision pratique.

C’est sans aucun doute l’option qui divise le plus : d’une part, elle permet d’obtenir des cils légers et très doux, mais elle soulève également une question éthique difficile mais inévitable. Le vison présente également des contre-indications objectives : il favorise le début de réactions allergiques et est sensible à l’humidité. Par conséquent, il nécessite une attention particulière que les autres matériaux n’ont pas, ainsi que des dépenses beaucoup plus élevées.

Découvrez  Comment bien ranger son maquillage pour ne plus être embêté ?

Comme nous l’avons dit précédemment, les personnes plus soucieuses des droits des animaux peuvent trouver des options plus durables et sans cruauté. La majorité des marques ont déjà abandonné ce type de produit au profit de cils synthétiques.

Du vison qui n’est pas réel. Tous les avantages de l’option cruelty-free.

Les faux cils en vison sont incontestablement le premier choix parmi les options cruelty-free ; en plus d’imiter complètement la forme des cils naturels, ils ont la douceur du vrai vison et, contrairement à ce dernier, ne perdent pas leur pli au contact de l’eau. Ils sont, en effet, soumis à un processus de double chauffage afin de donner aux poils une courbure plus stable.

Les faux cils en vison peuvent durer des semaines s’ils sont bien entretenus : leur légèreté permet de ne pas alourdir les cils naturels et de garder les yeux ouverts plus longtemps.

Si vous êtes végétalien ou si vous vous souciez fortement du bien-être des animaux, vous pouvez faire confiance à une clinique qui vous fournira des traitements 100 % végétariens et sans cruauté. Assurez-vous simplement que cette option est disponible avant d’organiser votre séance en recherchant des informations à ce sujet. Vous pouvez demander à inspecter l’emballage des produits utilisés si nécessaire pour vérifier qu’ils ne contiennent pas de sous-produits animaux ou qu’ils ne sont pas testés sur des animaux.

Cils en soie

Bien que leur nom l’indique, les cils en soie ne sont pas nécessairement faits de soie véritable. Il existe des extensions qui utilisent la fibre animale traditionnelle, obtenue en faisant bouillir les cocons, mais elles sont actuellement difficiles à trouver et plutôt coûteuses. C’est pourquoi des brins de soie synthétique sont employés pour fabriquer la majorité des cils actuellement utilisés dans le domaine des extensions de cils.

Comme le faux vison, ces extensions de poids moyen sont conçues pour refléter la structure des cils réels, produisant une impression extraordinairement naturelle. Elles ont également une durée de vie plus longue que les extensions 100% soie.

Cils fabriqués avec des matériaux synthétiques

Les cils synthétiques sont incontestablement plus solides et plus substantiels que les modèles ci-dessus. En réalité, ils sont fabriqués en PBT (polybutylène téréphtalate), une substance qui assure un pli durable une fois chauffée et moulée dans la forme d’un cil.

Comme pour tout produit, il existe des versions plus ou moins abordables : les premières ne sont pas conseillées car elles donnent un aspect désagréable, avec des cils rigides et artificiels. Il faut également noter que les produits chimiques bon marché contenus dans ces marchandises ne réagissent pas bien à la chaleur, ce qui fait que les fibres perdent leur pli.

Pour obtenir un effet naturel et durable, choisissez des extensions bien faites et de qualité supérieure ; en fait, le PBT s’est avéré très efficace dans ces circonstances, en raison de sa force, de sa flexibilité et de sa grande résistance.

Extensions de différents types

Les extensions de cheveux doivent être choisies non seulement en fonction des préférences personnelles, mais aussi en fonction des qualités physiques des cheveux. Des facteurs tels que la forme de l’œil, la longueur et la densité des cils naturels doivent être pris en compte avant de commencer la séance. Il est possible de remédier à des défauts mineurs tels que des yeux tombants, des yeux enfoncés ou des yeux aux extrémités trop allongées en choisissant le type d’extension approprié ; celui-ci sera déterminé en fonction du look souhaité.

Ce traitement est aujourd’hui utilisé à deux fins : l’allongement et l’épaississement des cils. Différents types d’extensions et de méthodes d’application sont utilisés dans les deux méthodologies. Regardons de plus près ce qui se passe ici.

Extensions pour les cils

Les extensions pour allongement, comme leur nom l’indique, sont recommandées aux personnes qui, bien qu’ayant naturellement une bonne quantité de cils, souhaitent une longueur supplémentaire. Dans ce cas, les extensions sont posées une à une sur les cils naturels, selon une technique dite One to One.

épaississement des cils

L’épaississement est sans aucun doute la meilleure option pour redonner de l’ampleur aux cils clairsemés. Dans ce cas, de véritables touffes ou éventails, composés d’un nombre variable de poils, sont utilisés à la place des cils individuels, selon les besoins. Ce système produit un effet multidimensionnel qui varie en fonction du nombre d’extensions utilisées : 3 extensions pour chaque cil naturel, par exemple, donneront un effet 3D, et ainsi de suite. Vous pouvez obtenir des cils 10D en utilisant la technique du volume russe pour un look indéniablement saisissant.

Les cils peuvent s’amincir pour diverses raisons, les plus courantes étant la génétique et la santé de l’individu. Les problèmes hormonaux et les irrégularités métaboliques, ainsi que l’utilisation de certains médicaments, figurent parmi les principales causes de cette maladie, selon les médecins. Viennent ensuite les inflammations, les maladies systémiques et les problèmes psychologiques dans les cas les plus graves. Les extensions de cheveux constituent une option thérapeutique efficace dans toutes ces situations.

=> Pour bien utiliser un recourbe cils, lisez cet article !


Que faire dans les jours précédant le rendez-vous ?

L'extension des cils

Il est essentiel d’arriver à votre rendez-vous pour une extension de cheveux en bonne forme si vous voulez que la procédure soit réussie. La première étape consiste à retirer tout maquillage restant ; idéalement, vous ne devriez pas vous maquiller les yeux pendant au moins 24 heures avant votre rendez-vous. Afin d’avoir des cils absolument propres, effacez toute trace d’eye-liner et de mascara.

Si vous portez des lentilles de contact, vous devez les retirer avant le rendez-vous car leur port pendant la pose d’extensions présente un risque de blessure pour les lentilles et d’irritation pour l’œil lui-même.

=> Pour savoir comment prendre soin de ses extensions de cils, lisez cet article !


Quels sont les facteurs qui influencent la durée des extensions de cils ?

La durée des extensions de cils est un aspect hautement subjectif qui doit être calculé de temps en temps en fonction du type de cil, du matériau de l’extension, de la technique utilisée et, enfin et surtout, du cycle de vie du cil. Bien qu’ils suivent les mêmes phases, le moment de la naissance, de la croissance et de la chute des cils varie considérablement d’une personne à l’autre, en fonction de l’âge, des hormones, des médicaments utilisés et de tout trouble actuel.

Les cils ont un cycle de vie de 45 à 60 jours en moyenne. Comme il ne peut être quantifié avec précision, le centre auquel il sera confié devra suivre la croissance et tenir une forme de journal pour chaque client. De cette manière, des retouches adaptées peuvent être effectuées uniquement quand et où elles sont nécessaires, prolongeant ainsi la durée de vie des extensions autant que possible.

Nous pouvons toutefois affirmer que les extensions durent environ un mois en moyenne : toutes les 3 ou 4 semaines, il faudra remplacer les cils tombés et ceux qui risquent de tomber bientôt.

Il est également utile de rappeler qu’en prenant soin des extensions, on peut les faire durer le plus longtemps possible, en les empêchant de tomber ou de se détruire. Par exemple, l’utilisation de shampooings spéciaux pour cils plutôt que de solutions grasses ou trop agressives peut être cruciale à cet égard.

Pour savoir comment mettre des faux cils, lisez cet article.


Est-il vrai que les extensions de cils peuvent endommager mes cils ?

Les extensions de cils, lorsqu’elles sont effectuées correctement, ne présentent aucun risque pour la paupière ou les cils naturels. Elles ne doivent être posées sur la tige du cil qu’avec une colle non allergène et non nocive pour le poil. Il est clair que ce procédé nécessite une certaine dextérité ainsi que des connaissances qui ne peuvent être acquises que par la pratique et la participation à des cours professionnels.

L’une des raisons pour lesquelles les extensions de cils ne doivent être posées que par des spécialistes professionnels est d’éviter d’endommager les cils naturels de quelque manière que ce soit. L’usage excessif d’extensions lourdes, par exemple, pourrait affaiblir leur tige et leur bulbe, ce qui entraînerait leur chute prématurée. Des modèles trop rigides et trop longs, en revanche, épuisent les cheveux, les détruisant, parfois de manière irréversible.

Découvrez  Comment faire pour nettoyer ses faux cils ?

Par ailleurs, il ne faut pas négliger le risque de développer une alopécie de traction, c’est-à-dire la perte des cils en raison d’une tension excessive sur les bulbes pileux. Ce problème peut être imputé à des méthodes insuffisamment délicates et à une utilisation inadéquate des pinces appropriées.

Le coût des extensions de cils est divisé en deux parties : la première application et les recharges ultérieures.

Il est impossible de prédire exactement combien coûteront les extensions de cils : le prix est déterminé par une série d’éléments qui changent de temps en temps afin de satisfaire les besoins du client. Le coût final est fortement influencé par les matériaux, le traitement, le type d’extension et le nombre d’extensions, ainsi que par le centre de pose choisi, qui peut avoir des prix plus ou moins élevés selon la ville, les techniciens spécialisés qui y travaillent et le type d’intervention esthétique qu’il propose.

Nous pouvons toutefois établir une fourchette de prix dans laquelle situer les extensions : étant donné que 70/100 extensions sont nécessaires pour chaque œil, le coût d’une application complète varie de 150 à 300 €, avec des prix allant de 150 à 300 € pour les techniques moins complexes et les matériaux de valeur, jusqu’à 700/900 € pour les techniques plus complexes et les matériaux de valeur. Lorsqu’il s’agit de retouches mensuelles, ou recharges, le prix varie de 15/30 € pour les traitements mineurs à 80/120 € pour les recharges plus complexes.


Combien de temps faut-il pour poser les extensions lors d’une séance ?

En fonction de la quantité de cils utilisée et du type de traitement, une séance de première pose d’extensions peut durer entre une et deux heures. Par exemple, l’approche One to One nécessite un maximum d’une heure et demie pour générer un impact naturel. Deux heures complètes, en revanche, seront nécessaires pour des cils plus fournis et un look plus spectaculaire. C’est une procédure longue et difficile, mais le résultat final en vaut la peine.

Vous serez confortablement allongée sur un lit, les yeux fermés, pendant que le spécialiste des cils applique les extensions sur vos cils. Après avoir protégé les cils inférieurs avec un patch spécial, la procédure principale commencera : chaque cil ou touffe de cils sera fixé aux cheveux naturels avec de la colle et des pinces spéciales. Un travail qui nécessite de la précision et des compétences qui ne peuvent être acquises que par une formation spécialisée.

Après la séance, que faire ?

L’utilisation d’extensions de cils vous permet de vaquer à vos occupations quotidiennes sans devoir renoncer à aucun engagement. Cette option présente de nombreux avantages, notamment la possibilité d’éviter de se maquiller et de gagner du temps et de l’énergie.

Toutefois, pour que les extensions se fixent, plusieurs précautions doivent être prises dans les 48 heures qui suivent la séance. Voyons lesquelles :

  • Évitez le contact avec l’eau pendant au moins les 24 premières heures, et de préférence les 48 premières. L’eau, en effet, peut provoquer la dégradation de la colle, empêchant les extensions d’adhérer efficacement aux cils. Il est donc conseillé d’éviter les piscines, les saunas, ou, plus simplement, de se laver le visage avec soin tout en gardant les yeux secs.
  • Utilisez des produits sans huile : de nombreux nettoyants et démaquillants pour le visage contiennent une solution à base d’huile. Si quelques gouttes d’huile entrent en contact avec vos cils, elles risquent de perdre leur adhérence à vos cils naturels, tout comme l’eau.
  • Ne vous touchez pas les yeux : Se frotter les yeux est une terrible habitude en général. C’est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de traitements des cils, car ils nécessitent une certaine forme d’ajustement, surtout dans les heures qui suivent le rendez-vous. Il est donc essentiel que le travail du fabricant de cils ne soit pas réduit à néant en plissant les yeux, même si cela est fait par accident.
  • Bien sûr, même après la période de 48 heures, il sera essentiel de maintenir le plus haut niveau de soin pour les extensions. Le mascara waterproof, par exemple, est fortement déconseillé ; pour l’enlever, il faudrait utiliser des démaquillants à base d’huile.
  • Il est également conseillé d’acheter des produits spécialisés pour maintenir la propreté des cils et des paupières : nous proposons d’utiliser des shampooings pour cils, qui sont des détergents qui éliminent la saleté et les résidus de maquillage des extensions sans les endommager. Grâce à ce mini-guide sur les shampooings pour cils, vous apprendrez quels sont les meilleurs et comment les utiliser.

Comment se débarrasser des extensions de cils ?

Attendre que les cils sortent à la fin de leur cycle de vie est une façon naturelle d’enlever les extensions de cils. Cela se produit normalement au bout de 45 jours à deux mois au maximum. Nous vous recommandons de contacter un centre spécialisé si vous souhaitez retirer les extensions avant qu’elles ne tombent avec les cils. Dans tous les cas, ne coupez jamais les extensions car cela causerait des dommages irréversibles aux poils sous-jacents.

Le ciliste utilise un dissolvant spécifique pour retirer les extensions correctement, permettant à chaque poil de sortir facilement et sans blesser les yeux ou les cils. La substance doit être appliquée sur les extensions, en respectant une distance de sécurité par rapport aux racines, puis attendre quelques minutes avant de les retirer : le ciliste extraira délicatement l’extension du cil, en la laissant intacte, à l’aide de quelques micro-brosses. Enfin, il nettoiera les restes de dissolvant.

Si vous souhaitez apprendre à retirer vous-même les extensions de cils avec précision et en toute sécurité, consultez notre guide : Comment retirer des extensions de cils en mode bricolage.


En conclusion

En fixant une succession de poils synthétiques pour remédier à de petites anomalies oculaires, les extensions de cils sont une technique formidable pour allonger et épaissir vos cils. En raison de la complexité de la procédure, il est préférable de s’adresser à un centre professionnel qui peut assurer votre sécurité et vous procurer les meilleurs résultats, ainsi que programmer les traitements en fonction de vos besoins spécifiques.

Toutefois, plusieurs facteurs doivent être examinés avant de prendre rendez-vous : le coût, le temps, les matériaux et les contre-indications probables ne sont que quelques-uns des facteurs à prendre en compte pour savoir à quels résultats s’attendre et comment agir avant et après une séance. En général, beaucoup de choses dépendent du cycle de croissance des cils, qui doivent être retouchés toutes les 3 à 4 semaines, selon ce principe.

Les extensions se présentent sous différentes formes, matières et applications : extensions simples pour l’allongement, touffes pour l’épaississement. En plaçant les cils à des endroits stratégiques et en régulant leur densité et leur longueur, cette procédure peut même réparer de subtils défauts de conformation comme les yeux inclinés ou enfoncés. C’est l’option parfaite pour toute personne qui désire des cils plus longs et plus épais, même si elle a eu des problèmes de santé ou pris des médicaments qui provoquent un amincissement.

Avis post
Partagez l'article :
helene beaute du corps

Hélène

Plus de publications

Magicienne du bien-être !

Retour en haut
mixa solaire peau sensible spf 50

Vous êtes à la recherche d’un soin du visage au meilleur prix ? 

Découvrez les bons plans ici ⬇️⬇️