Comment ne pas abîmer ses cheveux ?

Comment ne pas abîmer ses cheveux ?

Les traitements de beauté que nous appliquons régulièrement à nos cheveux peuvent être très nocifs pour leur santé. Les produits chimiques et les appareils thermiques, en particulier, figurent parmi les principales causes de cassure et d’inconfort, suivis par une mauvaise alimentation, un comportement inapproprié et l’exposition aux polluants atmosphériques. Un certain nombre de variables peuvent avoir des effets substantiels et difficiles à résoudre sur les cheveux.

La technologie moderne et une pléthore d’éléments peu étudiés nous aident à restructurer et à protéger les cheveux, en vue de l’avenir des soins capillaires : les scientifiques s’intéressent particulièrement aux ponts disulfures, qui sont des liens cruciaux pour la solidité structurelle des cheveux. La réparation et la protection de ces liaisons sont donc essentielles pour obtenir des résultats durables et perceptibles ; en fait, la plupart des traitements actuels visent à atteindre cet objectif à l’aide de divers composants actifs.

Pour bien comprendre le fonctionnement des cosmétiques les plus modernes et ce que l’on peut attendre de leur utilisation, il est nécessaire de procéder à un examen approfondi des dommages que subissent quotidiennement les cheveux, ainsi que de leurs causes principales. Il existe de nombreuses substances qui interviennent activement dans ce processus, ainsi que des médicaments disponibles pour les inhiber efficacement. Voyons comment.


Quels types de dommages les cheveux peuvent-ils subir ?

Les troubles capillaires peuvent être de nature diverse et variée. Une grande partie dépend du type de cheveux que nous avons et des traitements que nous leur appliquons : les produits de coiffage et d’hygiène, les accessoires et les habitudes de vie ont tous un impact significatif sur la santé du bulbe et de la tige capillaire, influençant négativement son apparence. Il existe six types fondamentaux de dommages aux cheveux en général :

La détérioration thermique

Les températures élevées constituent un danger permanent pour les cheveux, car elles sont utilisées quotidiennement. L’utilisation régulière de lisseurs, de sèche-cheveux et de fers à coiffer peut nuire à la santé des cheveux. Selon des études menées par l’université de Princeton, les fers à friser peuvent endommager la structure des cheveux, qu’ils soient secs ou humides. Il en va de même pour tous les appareils thermiques utilisés pour le séchage et le coiffage : des températures extrêmement élevées, ainsi qu’une utilisation fréquente qui ne respecte pas les instructions, sont des variables non négligeables dans le processus d’usure des cheveux.

Le choix d’accessoires non invasifs, comme les lisseurs à vapeur, est incontestablement une option souhaitable, car il permet de compenser les effets des températures élevées sur les cheveux en utilisant les avantages de la vapeur d’eau. Les experts ont également conseillé d’utiliser un sèche-cheveux à basse température, en mouvement constant et tenu à une distance de 15 cm de la tête. Cela permet de prévenir les dommages aux cheveux en protégeant le cortex de l’usure.

Détérioration chimique

Toutes les modifications causées par l’utilisation de produits chimiques entrent dans cette catégorie. Les permanentes, les traitements lissants, les couleurs et les décolorations sont tous très dommageables pour la santé et la structure des cheveux. Ce phénomène est exacerbé lorsque ces pratiques sont poursuivies dans le temps, les cheveux subissant alors des traumatismes récurrents.

En analysant le processus de décoloration, nous avons découvert que la décoloration des cheveux s’accompagne d’une perte constante de protéines. Cette perte n’affecte pas seulement les cuticules et le cortex externe, mais aussi les filaments corticaux intermédiaires et la kératine matricielle, où se trouvent les cellules germinatives. Par conséquent, un impact qui est tout sauf léger a une influence significative sur le cœur du cheveu, compromettant ses activités importantes de l’intérieur.

Dommages causés par des moyens mécaniques

Cette forme de dommage peut être détectée dans tout cheveu qui a été soumis à un stress physique ou à une traction. L’utilisation de peignes et de brosses sur des cheveux mouillés, ainsi que d’autres équipements qui soumettent les cheveux à une tension extrême et continue, entraîne une détérioration significative du système capillaire. En raison de l’altération des cellules, la tige du cheveu se brise plus facilement, ce qui entraîne des cheveux cassants et des pointes fourchues.

Ces habitudes sont connues pour favoriser l’alopécie de traction, ou la perte de cheveux à la suite d’un stress extrême. À cet égard, il a été scientifiquement prouvé que limiter l’utilisation de la brosse peut avoir une influence favorable sur la santé des cheveux, en réduisant considérablement les dommages et la perte de cheveux.

Les nuisances environnementales

Une autre raison de la dégénérescence des cheveux est l’exposition aux polluants environnementaux. Les rayons du soleil, en particulier, altèrent photochimiquement la structure du cheveu, provoquant des pertes importantes de pigments et de protéines en raison des rayons UVA et UVB, respectivement. De plus, l’absorption des rayons par les acides aminés photosensibles du cheveu favorise la formation de radicaux libres, qui sont particulièrement nocifs pour la kératine. L’utilisation régulière de cosmétiques filtrant les UV et de produits spéciaux de protection du cortex capillaire peut contribuer à atténuer ces problèmes.

Les conditions climatiques défavorables et la pollution, comme le soleil, peuvent affecter les cheveux, compromettant leur force et leur bien-être. Cela favorise non seulement l’apparition de cheveux cassants et fragiles, mais augmente également la probabilité de perte de cheveux dans les cas les plus graves. Le lien entre la pollution et les cheveux est désormais établi, comme en témoignent les recherches qui associent une augmentation significative des problèmes capillaires au fait de vivre dans des grandes villes présentant des niveaux élevés de particules, de poussière, de dioxyde de soufre, de dioxyde d’azote et d’hydrocarbures.

Les dommages causés par le mode de vie

Une alimentation déséquilibrée, un comportement sédentaire et une mauvaise gestion des cheveux sont autant de variables importantes pour déterminer si nos cheveux sont sains ou non. Il est essentiel de fournir un apport nutritionnel adéquat pour que la tige et le bulbe du cheveu restent aussi sains et résistants que possible. Des habitudes alimentaires inadéquates, en revanche, provoquent une foule de dommages et d’effets désagréables sur l’apparence des cheveux. Ce phénomène est amplifié lorsque ces pratiques sont associées à un comportement sédentaire, qui en exacerbe les effets.

Découvrez  Quel soin à la kératine pour les cheveux fins ?

Parmi les répercussions les plus typiques d’un mode de vie malsain figurent les cheveux cassants, ternes, fourchus et cassants. À cela s’ajoute l’utilisation de produits inadaptés, comme les shampooings trop puissants et au pH alcalin, qui perturbent l’équilibre naturel du cheveu. Les shampooings pour cheveux fins, secs et gras, en particulier, qui sont idéalement adaptés aux caractéristiques de chaque catégorie, en respectant leurs exigences individuelles, peuvent être d’une aide précieuse pour préserver le bien-être des cheveux.

Les déficiences physiologiques

Nous parlons ici de tous les changements dans la santé des cheveux qui peuvent être attribués au processus de vieillissement, aux changements hormonaux et au stress. Ce sont des problèmes que nous connaissons tous à un moment donné de notre vie et qui peuvent nuire à la santé de nos cheveux. L’examen physique, chimique, biochimique et microscopique des cheveux révèle un affaiblissement naturel des fibres de kératine dont ils sont constitués au fil du temps. Il en résulte des cheveux fins, cassants et sans vie.

=> Découvrez le meilleur masque pour cheveux gras dans ce comparatif !


Comment restructurer ses cheveux ?

La santé des cheveux est essentiellement déterminée par une prévention assidue et cohérente. En accordant une attention régulière à vos cheveux, avec des traitements ad hoc et des soins professionnels, vous ne ferez que préserver le bon équilibre de la structure capillaire.

Comme nous l’avons déjà dit, l’utilisation prudente de produits thermiques tels que les lisseurs, les fers à repasser et les brosses lissantes peut sauver vos cheveux et prévenir de nombreux problèmes. Les teintures et les décolorations doivent également être réduites ou remplacées par des alternatives moins invasives.

Si un traitement de réparation des cheveux est nécessaire, le secteur des cosmétiques offre une variété d’options pour répondre à nos demandes. Les masques et les traitements aux effets modérés qui agissent uniquement sur le cortex extérieur du cheveu peuvent être utilisés pour traiter les dommages moins graves. Toutefois, dans le cas de cheveux considérablement affaiblis, ces méthodes seraient inefficaces, ce qui entraînerait une perte de temps et d’argent.

Dans ce cas, il faut recourir à des traitements de restructuration profonde qui agissent de l’intérieur du cheveu pour lui redonner force, équilibre et éclat. Il suffit de contacter un coiffeur compétent qui pourra examiner la situation et les besoins de vos cheveux. Vous pouvez également acheter les produits nécessaires en ligne, en vous assurant qu’ils sont approuvés, certifiés et authentiques. Choisir des traitements à l’efficacité et à l’origine douteuses n’est jamais une bonne idée, car la possibilité d’aggraver l’état de vos cheveux est toujours présente.

=> Si vous avez les cheveux abîmés à cause du lisseur, lisez cet article !


Les principes actifs les plus utilisés

Les cosmétiques réparateurs de cheveux les plus utilisés sont basés sur quatre principes actifs fondamentaux :

  • L’efficacité des produits Olaplex, les premiers au monde à appliquer cette technologie innovante, repose sur le Dimaléate de Bis-Aminopropyl Diglycol, qui a été produit pour la première fois par les biochimistes Eric Presly et Craig Hawker. Il agit en réparant les ponts disulfures, qui sont les endroits de la kératine où le blanchiment, la brûlure et d’autres traitements chimiques causent le plus de dommages.
  • L’acide hyaluronique hydrate et redonne de la substance à la structure extérieure du cheveu, en l’englobant et en rééquilibrant les cuticules. Cet élément actif est essentiel pour la santé de la tige du cheveu, mais il ne pénètre pas dans les couches plus profondes du cheveu, ce qui entraîne des effets moins durables.
  • La kératine est la principale protéine qui constitue la structure du cheveu. La kératine, qui est riche en acides aminés, notamment en cystéine, recouvre la tige du cheveu, lui assurant santé, tonicité, dureté et protection contre les facteurs extérieurs. De par sa nature, elle est également une cible facile pour les traitements thermiques et chimiques, ainsi que pour la pollution et l’utilisation inappropriée de produits capillaires.
  • Les traitements à la kératine rétablissent l’équilibre de la kératine dans les cheveux, leur donnant plus de corps et de souplesse. La kératine K31, par exemple, augmente jusqu’à 49 % le diamètre des cheveux endommagés chimiquement, tout en améliorant leur résistance et leur douceur en surface.
  • Le collagène est un composant important de la structure des cheveux et le principal soutien du tissu conjonctif. Les traitements de reconstruction capillaire à base de collagène agissent sur le cortex externe, en restaurant son hydratation naturelle. Cela empêche la tige de se détériorer, ce qui peut entraîner des cheveux secs et cassants. Il s’agit d’une approche fantastique, mais elle n’a qu’un effet à court terme.

Les techniques qui se concentrent sur les bienfaits de l’acide hyaluronique, du collagène et de la kératine sont classées comme superficielles car elles ne travaillent que sur la couche superficielle du cheveu : elles restaurent le cortex, en redonnant à la tige du cheveu sa vigueur naturelle, mais pas le cœur de la tige. Cela signifie que les effets ne sont que temporaires, se dissipant après quelques lavages. Par conséquent, ces procédures doivent être répétées régulièrement pour s’assurer que les cheveux sont toujours préservés.

Les traitements qui agissent sur les ponts disulfures, en revanche, traitent les cheveux de l’intérieur, ce qui garantit une efficacité totale et à long terme. Les solutions à base de Dimaléate de Bis-Aminopropyl Diglycol ne se contentent pas de réparer les liaisons endommagées, mais elles en construisent de nouvelles, les multipliant pour rendre les cheveux plus sains et plus volumineux.

=> Découvrez la meilleure huile de cheveux dans ce comparatif !


Quels sont les meilleurs cosmétiques pour la restructuration des cheveux ?

Comment restructurer ses cheveux ?

Il existe une grande variété de produits, chacun contenant un composant actif différent.

  • Olaplex, le premier et le seul traitement à utiliser le produit chimique Bis-Aminopropyl Diglycol Dimaleate, est incontournable en matière d’activité des ponts disulfures. La ligne Olaplex se compose d’une série d’articles qui doivent être utilisés dans l’ordre : les deux premières phases sont réservées à un usage professionnel, tandis que les dernières phases peuvent être utilisées à domicile. Dans tous les cas, le traitement peut se limiter à une phase de bricolage avec des résultats tout aussi excellents.
  • Le traitement Boldplex Bond Restore Treatment, axé sur la restauration des liens, utilise une technologie qui pénètre dans le cheveu, l’hydrate et lui redonne éclat et vitalité. Un produit qui convient à tous les types de cheveux, sans cruauté et végétalien.
  • En ce qui concerne la kératine, K-Cheratin est un traitement fantastique en quatre étapes pour les cheveux fragiles et endommagés. Un traitement professionnel qui redonne force et vitalité aux cheveux en réparant les lésions de la fibre capillaire.
  • Ensuite, il y a HAIRMED R3, un reconstituant volumateur et fluide qui apporte un confort rapide aux cheveux. Ce produit, qui ne contient ni parabènes ni silicones, est particulièrement adapté aux cheveux fins et permet de leur redonner du volume et de l’éclat.
  • En revanche, le Cheraplex de Diego Dalla Palma offre un effet de choc : le traitement est divisé en deux phases et revendique des résultats professionnels. La chaleur du séchage active ce produit, ce qui le rend idéal pour soigner les cheveux abîmés et éviter les dommages futurs.
  • Les produits à base d’acide citrique, tels que le shampooing, l’après-shampooing et le traitement sans rinçage de Redken, méritent également d’être mentionnés pour des cheveux 11 fois plus souples et 56 % moins susceptibles de se casser.
Découvrez  Comment se boucler les cheveux avec un lisseur ?

Les conseils pour prendre soin de ses cheveux :

Maintenant que vous savez ce qu’il faut éviter pour ne pas abîmer vos cheveux, il est temps d’apprendre les meilleurs conseils pour les soigner ! Voulez-vous apprendre une méthode facile pour rendre vos cheveux plus sains ? Nous allons vous montrer comment mieux prendre soin de vos cheveux, augmenter leur brillance, les adoucir et les empêcher de devenir cassants. Ne ratez pas ces conseils utiles !

Adoptez une alimentation saine

Notre alimentation a un impact sur notre corps, mais aussi sur nos cheveux ; en fait, il existe un lien entre la nutrition et la chute des cheveux.

Une alimentation déficiente en nutriments peut favoriser la déficience des cheveux, qui deviennent alors secs et cassants. Par conséquent, l’un des moyens les plus naturels d’aider nos cheveux à être sains et forts est d’adopter un régime alimentaire nutritif.

Hydratez vos cheveux

Il est essentiel d’hydrater vos cheveux pour qu’ils restent sains, soyeux et brillants. Il y a plusieurs choses que nous pouvons faire pour garder nos cheveux hydratés ; voulez-vous découvrir lesquelles ? Dans cet article, nous vous proposons 5 recommandations pour prendre soin de vos cheveux et les garder nourris.

Les pics de stress sont à éviter

Nous pourrions également dire qu’il existe un lien entre la chute des cheveux et le stress, car le stress et les inquiétudes peuvent entraîner une alopécie nerveuse. Lorsqu’une situation stressante est terminée, les cheveux reprennent généralement leur forme normale.

Par conséquent, il est suggéré que si nous voulons que nos cheveux soient en bonne santé, nous devons nous concentrer sur notre mode de vie plutôt que sur notre seule alimentation.

Portez des chapeaux ou des casquettes

Nous avons spécifiquement mis l’accent sur la forte exposition au soleil lorsque nous avons parlé de ce que vous devez éviter pour ne pas nuire à vos cheveux. À cet égard, il est essentiel de protéger nos cheveux en portant des casquettes ou des chapeaux.

En effet, une exposition continue au soleil peut affecter à la fois le cuir chevelu et les cheveux. Les casquettes et les chapeaux sont une approche rapide et facile pour protéger nos cheveux du soleil.

=> Découvrez le meilleur shampoing sec naturel dans ce comparatif !


En résumé

Les cheveux peuvent être endommagés par diverses circonstances, dont certaines sont plus graves que d’autres. Les produits chimiques et l’utilisation excessive de sources de chaleur en font partie : les décolorations et les permanentes, ainsi que l’utilisation d’appareils de coiffage thermiques, ont un effet néfaste sur la santé du cheveu, favorisant son affaiblissement progressif. Nous pouvons également inclure les dommages mécaniques produits par la traction, ainsi que les effets d’une alimentation déséquilibrée, l’exposition aux polluants atmosphériques et le vieillissement. Tous les facteurs étudiés jouent un rôle dans le stress capillaire, favorisant les pointes fourchues, la fragilité et la perte de vigueur.

Lorsque des dommages aussi graves se produisent, les soins de beauté ordinaires peuvent ne pas être suffisants : les produits qui agissent sur le cortex externe du cheveu, en le soignant superficiellement, sont insuffisants et, à long terme, inefficaces. Les procédures de reconstruction professionnelle, qui agissent sur la structure du cheveu à partir du centre de la tige, sont clairement privilégiées dans ce cas.

Chacun de ces produits est basé sur un principe actif distinct : les plus connus et les plus utilisés sont l’acide hyaluronique, la kératine, le collagène et la toxine botulique. Les thérapies qui ont le plus de succès – c’est-à-dire celles qui fonctionnent en profondeur – ciblent les ponts disulfures et les ponts salins, qui sont des éléments importants de la santé des cheveux. Il existe de nombreuses marques de restauration capillaire sur le marché ; Olaplex, par exemple, s’est avéré extrêmement efficace à cet égard et a été largement accepté.

=> Pour ne pas abîmer vos cheveux bouclés, il est impératif de savoir quel type de cheveux bouclés vous avez !

Avis post
Partagez l'article :
helene beaute du corps

Hélène

Plus de publications

Magicienne du bien-être !

Retour en haut
mixa solaire peau sensible spf 50

Vous êtes à la recherche d’un soin du visage au meilleur prix ? 

Découvrez les bons plans ici ⬇️⬇️